Avis: Gotland de Nicolas Fructus et Thomas Day

  Il y a les terres de Gotland qui, par-delà les brumes d’un Haut Moyen Âge païen, recèlent un secret sans âge. Il y a la faille Maréchal, dans l’exultation d’un XIXe siècle conquérant, l’étrange Mémoire des mondes troubles et les portes qui s’y trouvent. Il y a enfin Forbach et son manoir Wallenberg, à l’orée du XXIe siècle, le mystère d’un homme, son passé, et ce qui se tapit dans la propriété familiale. Il y a le secret, le mystère, l’abîme, la révélation et ses terreurs. Trois lieux. Trois époques. Trois récits.

Titre : Gotland
Auteur : Thomas Day & Nicolas Fructus
Couverture : Nicolas Fructus
Éditeur : Le Bélial’, Wotan.
Lien: Gotland
Pages: 170 p.
Format: 15,5 cm × 20,5 cm × 2,5 cm
Dépôt légal : octobre 2016
ISBN : 978-2-84344-910-9
Prix 18 €
J’ai acheté Gotland sur un coup de tête et le temps de le recevoir je me suis un peu inquiété quant à savoir si ça valait vraiment le coup de débourser 39€. Une fois reçu toutes mes craintes se sont dissipées. Ce livre est d’une très bonne facture. Que cela soit la qualité extérieure, la qualité du papier glacé, la couleur des illustrations et la mise en page, tout y est, et il est même étonnant que le prix soit si bat vu la qualité des matières utilisé pour ce livre. Gotland est un véritable objet d’art. Malgré tout, ce qui m’intéresse c’est le récit, même si la beauté du livre ne fait que le rehausser, l’histoire qui accompagne le livre est pour moi très important.

Gotland a pour ambition de reprendre l’univers lovecraftien que cela soit dans l’illustration que dans l’histoire. Sur ce point je suis un peu plus réservé. Je n’ai pas forcément eu l’impression de lire du Lovecraft, mais il faut voir Gotland comme il est décrit sur la quatrième de couverture : Nicolas Fructus et Thomas Day n’ont pas vocation de refaire du Lovecraft mais de nous fournir un livre-hommage à Howard Phillips Lovecraft. Et sur ce point c’est réussi. Le livre se présente sous la forme de 3 histoires dans 3 époques différente, et dans chacune j’ai ressenti un malaise qui est caractéristique des histoires de Lovecraft. On s’attache un peu plus aux personnages de chaque nouvelles, que pour les protagonistes des histoires lovecraftienne ce qui provoque un léger détachement de l’atmosphère de chaque nouvelles qui est l’élément essentiel des histoires de Lovecraft. Les nouvelles sont cohérente avec l’univers lovecraftien mais le manque de désespérance et l’identification clair du héros (et par extension l’attachement qu’on lui porte) sont les principaux traits qui différencie des œuvres de ce dernier et le principal manque de ces histoires. Cependant les héros sont toujours en manque de repère une fois qu’ils sont confrontés à l’indicible, et c’est le l’atout de ces textes. Le point fort de ce livre réside dans les illustrations. Effectivement les interactions entre illustration et texte (mais aussi l’abondance des illustrations) sont parfaites, chaque passage du texte est illustré de telle manière qu’elle encourage le sentiment d’angoisse et de perte de repère qui pallie vraiment au manque de désespoir du héros. C’est la cohérence des illustration qui fait de ce livre, un ouvrage indispensable et de qualité.

Mon avis

Gotland est un objet d’art et pour tout collectionneur de l’Imaginaire ou/et adepte de Lovecraft, ce livre est indispensable. Pour ceux qui hésitent, je pense que ce livre vaut vraiment le détour : les histoires sont prenantes, étranges et déstabilisantes. Mais là où le livre se démarque, c’est l’abondance des illustrations qui interagissent parfaitement avec le texte. Plus qu’une illustration, elle est une partie indispensable de l’histoire, elle est une partie intégrante et indivisible du texte.

17
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s